« Work b***** »

« je peux y arriver… n’abandonne pas , ne baisse pas les bras… »ce refrain tourne en boucle dans ma tête depuis des  semaines …  mes jambes  me portent mais je ne sais pas comment…car physiquement je me sens épuisée, tendue ,je  manque de sommeil car je suis  stressée en permanence …. heureusement que le travail ce n’est pas tout et que je trouve mon inspiration et ma motivation au sein de mon cocoon familial qui m’apporte tout  l’amour dont j’ai besoin .  Mes journées sont chronométrées  à la minute près … le moindre imprévu,  le moindre grain de sable se transforme en  montagne à surmonter , à vaincre …  une  lutte systématique  …lutter contre le temps , lutter contre le retard accumulé,   lutter contre la masse de travail à abattre ,  lutter pour ne pas céder à la pression, lutter  pour être performante se surpasser ,  lutter pour ne pas se détourner  de ses  objectifs,  lutter contre le défaitisme,   lutter au final contre soi même afin de  persévérer,  ne pas craquer tout simplement … »tiens bon ne lâche pas  » « hé ben non  je ne lâcherais pas  » … qu’importe…les efforts payent toujours n’est ce pas  ? si on reste droit dans ses bottes ,si on est  de bonnes intentions , gentille et aimable, rassurez moi  ,  ça ira toujours  NON ?  foutaise ! comme dit Britney : » WORK Bitch « 

fin des vacances: reprise du boulot

déjà deux jours  que « le doux parfum des vacances… » Se dissipe peu à peu…snif

En effet , j’ai repris le chemin du bureau..nostalgique oui, mais curieusement pour une fois tout va bien  .Si vous avez lu mon article#2 , vous savez oh combien je déteste le mardi ,  et bien c’est  la première fois en 9 ans de carrière professionnelle   ( what???déja?) que je vis   aussi sereinement un jour de retour de congé.

Je tiens à vous rassurer ,Tilène Pouic Pouic  n’a pas évoluée du jour au lendemain tel un Pokemon  en version « Wonder working girl et fière de l’être »: impossible  en effet  de renoncer à mon imperturbable   rituel  de maniaco maniaque à savoir le  « check-up de reprise »   (  épilation OK, brushing OK,vernis  mains OK, vernis pieds OK, sac à main vidé et soigneusement ré-équipé  OK, tenue OK, etc .etc.. ) mais voilà je suis contente de partager avec vous cet axe de progression  ,car jusqu’à lors  j’ai toujours vécu la  reprise avec beaucoup d’anxiété presque la boule au ventre.Systématiquement, je basculais donc  en mode stressée plusieurs jours à l’avance, comme pour mieux me me préparer au pire    ( oui je sais c’est débile ) mais au final je suis arrivée au même constat : non seulement le monde ne s’arrête pas de tourner au bureau quand je ne suis  pas là  et dans 99.99% des cas le  collègue auquel j’aurai laissé le minimum de suspend conclura notre débrief  par : »au fait désolé mais je n’ai pas eu le temps de traiter ça ….ni ça…et oups  ça aussi »   donc autant  s’y faire et intégrer le fait que   de toute  façon ce sera la merde au retour de congé ,  qu’on s’en préoccupe 5 jours à l’avance  ou non . Donc ,profitons jusqu’au  dernier carat de nos vacances, RTT,  soirées  et autres  samedi , dimanche car le reste  attendra de toute façon

en vidéo , deux visions bien opposées du sujet…mais tout aussi instructives lol

http://bfmbusiness.bfmtv.com/emploi/comment-se-motiver-au-travail-apres-les-vacances-908652.html

c’est une fille au volant…

 Autant que je m’en souvienne, ma vie a toujours été ponctuée de petites déconvenues,de situations embarrassantes, pas bien méchantes mais pour lesquelles j’ai du me dépatouiller à gros efforts d’ingéniosité. en effet , dans ce type de situations stressantes au plus au point, où vous avez l’impression d’avoir littéralement une énorme goutte de sueur qui s’écoule de votre  front comme un personnage de manga, vous n’avez pas d’autre choix que de faire face au problème et le résoudre point barre  , sous peine de vous attirer d’avantages  d’ ennuis . Voyez vous, pour un caliméro comme moi doublé d’un chat noir avec l’aura d’un Pierre Richard , ce type de broutille à un gout bien connu de fatalité …mais avec du recul j’ai le sentiment qu’en faisant plus attention à notre  intuition, on pourrai s’épargner ce  type de petits événements …je vous raconte

 Pour une question pratique  , Chéridou et moi avons échangé nos voitures. En gros je conduis la Belle et lui il conduis la Bête. Autant vous dire qu’à son grand désespoir et mon plus grand damne , semaine après semaines  la belle s’enlaidit de rayures en tout genre , qui ne sont pas de mon fait bien entendu  (#lafaute auxautresquisaventpassegarer) hier par une belle journée ensoleillée entre copine ,je reconduis chez elle ma best friend .Je prend mon virage  pour m’engager dans son allée et là / CRRRRRR …on entend un bruit de crissement horrible :la voiture vient de se frotter à des branchages tout droit sortis de l’enfer !  gros moment de solitude en voyant littéralement les balafres sur le coté de la voiture  ! mon amie me conseille  de me rendre à un garage à deux pas de chez elle qui pourrai  me conseiller une solution miracle il faut agir vite !(#epongehumidesanseffet) sur place on me conseille un lavage avec un traitement anti rayures en profondeur! 1h30 plus tard et après une bonne dose d’angoisse et une douloureuse en caisse , la voiture était rutilante comme un sou neuf plus de traces  …ouf de soulagement …merci sonax ravine des cabris.

Croyez moi ou pas le matin au réveil je me suis dis en mon fort intérieur ..il faudrait peut être que je  l’emmène un de ces quatre au lavage la bagnole …