Petit loukoum…

Holà me petits Gnurts  !

J’espère que vous vous portez bien …  je vous retrouve après plusieurs semaines  pour ce nouveau billet , occasion pour moi de vous parler  de ma problématique actuelle : il faut que je fasse un régime. Sérieusement  depuis plusieurs semaines, je fais l’autruche ,mais je sens bien qu’ il est temps, car je suis devenue un  vrai petit loukoum . Surtout  ne me parlez pas de  sport ,d’aller courir ou marcher  ou bien de faire tel ou tel   régime … je ne veux pas , je ne  peux pas !!! pitié   c’est tellement déprimant , c’est tellement , tellement  pas…. fun quoi !  Primo  je suis  asthmatique donc le sport  pfff comment vous dire  ce n’est pas mon truc . Secundo , j’avoue j’ai clairement pas la persévérance   pour ce genre de chose … L’autre soir je regardais avec mon homme  l’émission THE ISLAND. 7kilos, oui   7 kilos  de perdu en une semaine pour certains!!! En mon fort intérieur  je me suis dis [ » ha ben en voilà une solution rapide simple efficace  !!] (LOL) je me suis bien gardé de partager cette idée a voie haute  mais je  suis rapidement revenue sur terre [ » non mais jamais c’est impossible  pour moi de faire ça  ,  déjà que je me sens si faible si j’ai sauté le gouter  ].et là  j’ai regardé mon homme en mode furtif   et je me suis dis  [ » ça n’a pas l’air de trop  le déranger tant que ça mes petits bourrelets et puis  l’important c’est qu’il m’aime  non ?  ]  – Chéri tu m’aimes ? – ben oui Chérie ! [« ben tu vois  bien qu’il faut pas s’en faire ma chérie   ]  Oui mais voilà , je me rend bien compte que c’est pas une raison ça!

Là cette semaine je ne suis pas prête  , c’est mort  , trop fatiguée  pas motivée , je vais laisser passer ce week-end et  promis je vais réfléchir dès  la semaine prochaine  à  mon futur plan diète, j’vous tiens au courant  promis jurée!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« Work b***** »

« je peux y arriver… n’abandonne pas , ne baisse pas les bras… »ce refrain tourne en boucle dans ma tête depuis des  semaines …  mes jambes  me portent mais je ne sais pas comment…car physiquement je me sens épuisée, tendue ,je  manque de sommeil car je suis  stressée en permanence …. heureusement que le travail ce n’est pas tout et que je trouve mon inspiration et ma motivation au sein de mon cocoon familial qui m’apporte tout  l’amour dont j’ai besoin .  Mes journées sont chronométrées  à la minute près … le moindre imprévu,  le moindre grain de sable se transforme en  montagne à surmonter , à vaincre …  une  lutte systématique  …lutter contre le temps , lutter contre le retard accumulé,   lutter contre la masse de travail à abattre ,  lutter pour ne pas céder à la pression, lutter  pour être performante se surpasser ,  lutter pour ne pas se détourner  de ses  objectifs,  lutter contre le défaitisme,   lutter au final contre soi même afin de  persévérer,  ne pas craquer tout simplement … »tiens bon ne lâche pas  » « hé ben non  je ne lâcherais pas  » … qu’importe…les efforts payent toujours n’est ce pas  ? si on reste droit dans ses bottes ,si on est  de bonnes intentions , gentille et aimable, rassurez moi  ,  ça ira toujours  NON ?  foutaise ! comme dit Britney : » WORK Bitch « 

À mon âme d’enfant…

Depuis quelques jours , notre  fille accepte enfin de s’endormir dans sa  chambre….la performance mérite d’être soulignée  puisque nous cumulons à notre actif 21 mois   de co-dodo  à  ce jour …Pour l’instant  , il ne s’agit que de nuitée partielle (comme cendrillon jusqu’à minuit..)  Mais j’en suis  convaincue ,   la nuit complète c’est pour bientôt…

Pour en arriver à ce résultat,  il a été  indispensable  de mettre en place alors, une  routine différente, nouvelle,  qui contre toute attente fut plutôt  bien acceptée par poupoune.    La fameuse  « petite histoire du soir » en est devenue l’étape clef..

Mon  bébé  , je l’ai désiré et l’ai imaginé  il y a bien longtemps ..aussi au fil des années , j’ai constitué au fur et à mesure  son trousseau  et collecter des objets  et éléments de décoration pour sa chambre ceci au gré de mes coups de cœur  .. j’ai ainsi pu  conserver quelques souvenirs  de mon  enfance… comme en  leg ,comme  en héritage.

 C’est ainsi que l’autre nuit, tandis que d’une main je portais bébé et que l’autre cherchait fébrilement    un livre  d’histoire  adéquat , celle ci  s’est posée sur un livre  écorné et vieillis que je connaissait en réalité très bien … c’était mon livre..mon livre  d’histoire …celui que je dévorais  étant petite …

Alors, à voix basse  ,à la lumière tamisée ….j’ai  raconté .. j’ai raconté à ma fille blottie contre moi  les   contes de mon enfance. Rapidement elle plongea dans un sommeil profond  ,  bercée, apaisée  .. malgré tout  j’ai continué  en chuchotant . Je l’ai lu  à  la petite fille que je  semblait  avoir oublié  au fond  de moi.  …

Aujourd’hui, si je me retrouvais en face d’elle, j’aimerais lui dire :soit  rassurée, tout va bien, tu es formidable …et n’oublie pas adulte ton âme d’enfant

Mon Relooking #4

Holà  les petits Gnurts!

Comment allez vous ? bien j’espère ! en tout cas, moi   je suis ravie de vous retrouver ! voilà  plusieurs jours que je trépigne à l’idée  de me poser et de prendre mon temps ,afin de finaliser cet article,   laissé à l’état léthargique de brouillon bien  trop longtemps . En effet  , il y  a  régulièrement dans notre vie de femme des périodes où comme ça , on se  laisse submerger  malgré soi ou pas , par tout autres activités ou contraintes,  où SOI justement passe au second plan (  Shiva  tu connais? femme d’aujourd’hui femme polyvalente j’vous dis !! ) En tout cas,  qu’il est bon ,une fois ressourcée,  de se consacrer du temps tout simplement ..allez trêve de  bavardage ,  suivez moi dans cet épisode final  consacré à   mon expérience relooking  ! un coaching en image  by  Evelyne FAREL de NOUVALEO !

 STEP ONE : « nouvelle coupe pour une  nouvelle vie « . Au départ de cette nouvelle séance , une pointe d’appréhension je vous l’accorde,   mais très rapidement  dissipée  par l’enthousiasme et l’application de ma coach qui a bossé vraiment  dur  pour moi croyez moi ! présentation morpho- visage personnalisé , propositions de coiffures dans un booking sur-mesure …je suis immédiatement  conquise! je valide !

Direction le centre ville de Saint Pierre , pour mon  rendez vous programmé au salon de coiffure  ! Allez… on se détend , on se laisse chouchouter …  couleur  , soin , massage des mains et coupe minutieusement sélectionnée par la coach et la coiffeuse…  équipe aux petits soins…. on laisse faire les professionnelles et on ose et ça fait du bien  !

http://www.coiffure-alexandre-morvan.fr/

 

STEP TWO:   l’atelier maquillage ! Le but :  maîtriser ses basics   ,  apprendre a se sublimer toute seule comme une grande  , guidée pas à pas bien sur  par Ma Coach!

Allez  !hop hop hop !on fait un tri une bonne fois pour toute dans sa trousse de maquillage  et on garde que l’essentiel pour pouvoir ainsi créer sa petite routine maquillage bien  à soi ! et voilà le résultat!

 

 

Hé bien mes petits Gnurts , vous voyez ma tranche de papaye  là..oui là juste au dessus  ?! eh bien ,  sincèrement celui ci résume à lui tout seul   cette expérience  de coaching !celui ci  marque un nouveau départ dans ma vie  !

Je remercie   MA COACH, Evelyne FAREL  , pour son professionnalisme , son implication et son enthousiasme ! elle a vraiment  su trouver les mots et la pédagogie nécessaire  pour me comprendre et me  révéler à moi même ,ce qui a été le plus difficile je pense

Désormais je me sent transformée ( j’ose à peine l’admettre)  je m’aime telle que je suis et me sens comme affranchie du regard des autres . Je ne me sens plus en compétition  virtuelle, je me connais mieux  , je sais maintenant ce qui me va ou moins … Un réel confort…merci

happy birthday….moi même

Ca y est, j’ai basculé, j’ai basculé de l’autre coté …j’ai basculé du coté obscure..j’ai basculé du coté de celles  ou de ceux pour qui,  fêter son anniversaire hé bien voilà  ce n’est pas plus  la fête  ! je m’explique …

Autrefois, pour moi il ne s’agissait que  d’ une légende urbaine , un mythe … j’ai ouïe dire  en effet , qu’il existait en effet, un certain âge, où  voyez vous rien n’était  plus pareil…rien  n’est plus comme avant.. Ce fameux  tournant dans la vie , pouvait  varier d’une personne à l’autre  bien entendu  …il était indéfinissable, inconnu,  mystérieux, imprévisible , ..hé bien  je crois bien que ça y est,  j’y suis (arghhhh) c’est mon tour …aujourd’hui je  fête mes 32 ans , mes 32 balais (voyez le vocabulaire change il est réducteur  )   et … tadaaaa j’ai bien le sentiment que j’y suis.. . depuis plusieurs jours  j’ai bien  senti qu’au fond de moi rien n’était plus pareil….vérité implacable :  je vieillis ( oui  évidemment) mais   voilà : inconsciemment , depuis  plusieurs jours , je suis en  mon fort intérieur dans le déni le plus total :  : « moi ??…mon anniversaire? non … jamais …pff  c’est un jour comme un autre pas de quoi en faire tout un plat  » mode auto persuasion activé

Ce matin, petite inspection dans le miroir.: non pas de rides à  proprement parlé  ,(petit padawan à  tour de contrôle…vous  m’entendez ?  pchiiiiiit tout va bien)  » je suis   fatiguée, c’est tout ,et puis c’est bien normal non ???  quand on est « jeune  » maman  ! ????? … un ou deux cheveux blancs détectés ..bon…. c’est rien ça …. hé ho  je suis  encore potable non????… »

hé bien voilà les petits Gnurts ….aujourd’hui ..32 ans  et toutes mes dents…

Merci du fond du cœur à  tous ceux et celles qui ont eu une pensée et une attention  particulière pour moi aujourd’hui…

arc en ciel,  pluie d’étoiles  et petits cœurs sur vous..

Demain est un autre jour ..

lettre à ma fille #1

Aujourd’hui mon bébé tu as exactement 18 mois. Tu es née un matin , un 14 février…Je me souviens  de toi, petite chose  si fragile dans  mes bras…petit koala blotti contre ton papa…je me souviens de nous trois durant  ces quelques jours à la maternité : nous étions dans notre bulle et ce moment semblait alors suspendu dans le temps …je me souviens de moi, si  bouleversée et soucieuse  d’être à la hauteur ..depuis, grâce à toi  je suis devenue forte j’ai grandi ,je suis devenue mère et deviens  adulte … désormais  mon bébé , je le vois bien, tu deviens  une petite fille…mon cœur est gros car le temps passe trop vite mais la complicité que nous construisons chaque jour me comble de joie…ton sourire suffit à mon bonheur…

 

fin des vacances: reprise du boulot

déjà deux jours  que « le doux parfum des vacances… » Se dissipe peu à peu…snif

En effet , j’ai repris le chemin du bureau..nostalgique oui, mais curieusement pour une fois tout va bien  .Si vous avez lu mon article#2 , vous savez oh combien je déteste le mardi ,  et bien c’est  la première fois en 9 ans de carrière professionnelle   ( what???déja?) que je vis   aussi sereinement un jour de retour de congé.

Je tiens à vous rassurer ,Tilène Pouic Pouic  n’a pas évoluée du jour au lendemain tel un Pokemon  en version « Wonder working girl et fière de l’être »: impossible  en effet  de renoncer à mon imperturbable   rituel  de maniaco maniaque à savoir le  « check-up de reprise »   (  épilation OK, brushing OK,vernis  mains OK, vernis pieds OK, sac à main vidé et soigneusement ré-équipé  OK, tenue OK, etc .etc.. ) mais voilà je suis contente de partager avec vous cet axe de progression  ,car jusqu’à lors  j’ai toujours vécu la  reprise avec beaucoup d’anxiété presque la boule au ventre.Systématiquement, je basculais donc  en mode stressée plusieurs jours à l’avance, comme pour mieux me me préparer au pire    ( oui je sais c’est débile ) mais au final je suis arrivée au même constat : non seulement le monde ne s’arrête pas de tourner au bureau quand je ne suis  pas là  et dans 99.99% des cas le  collègue auquel j’aurai laissé le minimum de suspend conclura notre débrief  par : »au fait désolé mais je n’ai pas eu le temps de traiter ça ….ni ça…et oups  ça aussi »   donc autant  s’y faire et intégrer le fait que   de toute  façon ce sera la merde au retour de congé ,  qu’on s’en préoccupe 5 jours à l’avance  ou non . Donc ,profitons jusqu’au  dernier carat de nos vacances, RTT,  soirées  et autres  samedi , dimanche car le reste  attendra de toute façon

en vidéo , deux visions bien opposées du sujet…mais tout aussi instructives lol

http://bfmbusiness.bfmtv.com/emploi/comment-se-motiver-au-travail-apres-les-vacances-908652.html

Toutes des jalouses..?

La jalouse est une espèce femelle  très  répandue, en particulier dans le milieu professionnel où elle aime proliférer, il s’agit de son biotope d’origine. En effet Lors du pot de départ d’un ami vendredi dernier , j’ai pu immédiatement en repérer  5 autour de la table sur 7 spécimens présents.  Un vrai vivier ou terrain de mines antipersonnel. Car oui la jalouse est très facile a débusquer: son regard perçant vous balaye littéralement de la tête aux pieds tel un aigle,son sourire crocodile est bien entendu de façade,pas sincère car ses lèvres pincées (leçon  retenue d’un bouquin qui traitait des manipulateurs et comment les reconnaître .lol)  la jalouse sait savamment vous éviter ou ignorer tout en épiant vos moindres faits et gestes d’un regard malveillant.  Alors je lance  un appel: à quand une version de Pokémon go afin de capturer et enfermer ces vilaines??!!  En tout cas cette idée m’a permit ce soir là de dédramatiser la situation , de me détendre car j’étais bien parti pour rester dans mon coin et tirer le coin de chemise de Chéridou: »on  va y aller non?! ».  Alors question?: tout se joue réellement dans la tête? Ces filles étaient elles réellement des jalouses, des rivales mal intentionnées ? Ou bien mon point de vue n’était il pas tout simplement  biaisé ?

C’est avec beaucoup beaucoup beaucoup beaucoup de recul mes chers gnürts , que j’en arrive à cette remise en question car croyez moi cela fait bien une bonne semaine que je rumine et fulmine en ressassant cette soirée.(#toutesdesjalouses) Mais  voilà,  ma grande sœur aujourd’hui  m’a ouvert les yeux quand je lui ai raconté cette histoire:  » tu me parles d’une situation que j’ai bien connue ,me dit elle , et qu’ont vécues toutes mes amies autour de moi sans exception ..on connaît toutes ça mais au fond  le problème c’est pas les autres , c’est pas une question de jalousie , c’est toi et ta vision des choses.. C’est une question de confiance en soi… »  alors oui on en revient toujours aux basiques, aux origines du mal cette sacro-sainte  confiance en soi..mais pourtant c’est bien elle la clé mais elle nécessite  un travail de chaque instant on est d’accord. En tout cas son avis plein de sagesse a su apaiser quelque chose en moi et désamorcer ce conflit intérieur naissant que je comptais bien mener aux jalouses.. Alors je lui dis merci   grande sœur car grâce à elle  je  clos ce dossier  et je  serai mieux « armée » la prochaine fois au cas où …(#jamaisrelachersagarde)

http://m.marieclaire.fr/,rivalite-les-femmes-sont-elles-solidaires-ou-rivales,20258,49583.asp#2

C’était notre 14 juillet…

Hier j’ai passé une belle journée en famille , à la plage et c’était une superbe journée. Hier soir alors  je n’avais qu’une  hâte, c’était  d’écrire un article à ce sujet , le cœur rempli de joie, le moral gonflé à bloc, j’avais envie de partager ce si bon moment. Malheureusement,  faute de temps , cet article photos est resté au stade de brouillon: « tant pis je prendrai mon temps demain pour le finir »

Ce matin ,après ma petite routine habituelle, je prend la route pour aller travailler et comme tous les matins j’écoute la radio,et là, j’apprend l’horreur , le drame qui s’est déroulé à Nice…j’ai eu froid dans le dos,j’ai ressenti une peine énorme m’a envahit suivi d’un sentiment d’injustice mêlé de dégoût …je me suis dit: « non pas encore, ce n’est  pas possible ce n’est pas réel »..mais non je ne rêvais  c’était  bien la réalité., notre réalité…j’en ai  encore  les larmes aux yeux…

Alors ce soir c’est le cœur lourd que je me  remémore cette si belle journée de 14 juillet 2016:  nos éclats de rire, nos instant de bonheur, je me remémore cette belle promenade des anglais que j’ai foulé avec ma mère, ma grande sœur et mon beau frère il y a de ça tant d’années et avec tant d’émerveillement , je pense aux familles, aux enfants…

Mes pensées,mes prières  sont pour vous ,  paix à vos âmes…